Sofia – 1ere partie

Dobre Deh (bonjour)

Je suis à Sofia depuis deux semaines. Je dois dire que je suis un enchanté par celle ville magnifique. À mon arrivée, jamais je n’aurais cru qu’il ferait encore 31oC à ce temps-ci de l’année. Le temps s’est un peu refroidi, mais il fait encore bon.

Histoire

La Bulgarie est un pays dont on entend rarement parler. Il fait partie des Balkan ou de l’Europe du Sud-est. Ancien pays communiste de l’ex Union soviétique, il fait maintenant partie de l’Union européenne. Pour vous situer géographiquement, elle a comme voisin : la Roumanie, la Serbie, la Macédoine, la Grèce et la Turquie. Elle est donc entre la croisée de l’occident et l’orient. La mer noire est partagée avec la Turquie entre autres. Le Bulgare est une langue slave et par ailleurs, c’est eux qui ont inventé l’alphabet cyrillique. Les Russes l’utilisent aussi dans leur langage. J’ai commencé mes cours de bulgare cette semaine. Je dois dire que savoir l’alphabet m’aide grandement, j’arrive à lire les noms des rues, même s’ils ont la gentillesse de les écrire en latin aussi. Les Bulgares sont des gens fort sympathiques. Quand, j’essaie d’acheter quelque chose au marché, avec mes quelques mots et des signes, on arrive à se comprendre. Cela donne lieu à quelques maladresses de ma part, mais ils me sourient souvent. Ils comprennent que je suis une étrangère, qui essaie d’apprendre leur langue. Ce matin, ma voisine m’a demandé comment j’allais et moi de répondre en russe que ça allait bien. Dites-moi quelqu’un depuis quand je parle russe??? Je suis un peu mêlée. Je parle le français à l’Université, l’anglais avec les autres et j’essaie d’apprendre une nouvelle langue. Je sais que je ne serais ici que pour cinq mois, mais je trouve important d’en apprendre le plus possible.

Ça me fait penser à une anecdote qu’Yvo (mon cher ami dont je vous parlerai plus tard) m’a racontée. Ainsi, il était à la station de train et devant lui deux touristes essayaient tant bien que mal d’acheter un billet de train. Finalement, il intervient et aide ces pauvres à s’acheter le fameux billet. La madame au guichet de lui dire : mais d’où ils viennent ces gens qui ne parlent pas BULGARE??? Il a simplement répondu que c’était des touristes. Comme si tout le gens parlait le bulgare. C’est le seul pays au monde où on parle cette langue. Magique, vraiment! En général, les jeunes parlent plus anglais que les plus vieux. Certains parlent le français ou le russe parfaitement.

J’ai rapidement appris que les Bulgares ne sont pas toujours fiables. Avant même d’arriver, deux personnes m’ont fait faux bond à la dernière minute concernant mon logement. En soi, ce n’était pas si pire que ça, je suis allée à l’auberge de jeunesse qui ne coûtait que 9 € la nuit, déjeuner inclus. Comme on était hors saison, j’étais toute seule dans ma chambre. J’ai fait la rencontre d’un écossais, et j’ai passé la plupart du temps avec lui. Étonnement, il était âgé de 51 ans. Jamais je ne lui aurais donné cet âge-là. Je croyais qu’il avait max 42 ans. Comme quoi, certains vieillissent bien.

Je ne sais pas si c’est parce que je reviens de l’Inde, mais je suis tellement tranquille ici.  J’aime être  solitaire. Je n’ai pas trop envie de me faire des nouveaux amis, pas tout de suite en tous cas. J’aime le temps que je passe seule. Je me réveille le matin, tranquillement, je lis. Je vais déjeuner, je me  promène, je fais mes courses. Je n’ai des cours que les mardis et mercredi soir. J’essaie de faire mes travaux de la session d’hiver. Ce n’est pas toujours évident parce que je viens d’emménager dans mon nouvel appartement et je n’ai toujours pas internet chez moi. L’université est dans un autre quartier et j’ai choisi de vivre au centre-ville, plus pratique, et comme, je n’ai des cours que 2 jours par semaine. Sofia est une ville très culturelle et il y a beaucoup de choses qui se passent ici. Pour le moment, j’ai surtout été préoccupée à me trouver un logement et de bien m’installer. Je suis même aller faire un tour chez Ikea.. VIVA Ikea!

Couchsurfing

Je vous parle de Yvo, un couchsurfeur que j’ai rencontré et qui m’a grandement aidée depuis mon arrivée. Grâce à lui, j’ai pu me trouver un logement au centre-ville à un prix ridicule (130 $ par mois). Tel que promis, il m’a apporté un lit et un bureau. En plus, il m’a apporté un deuxième lit au cas où je voudrais accueillir des amis. Il m’a acheté un nouveau frigidaire. A fait mon lavage chez lui parce que je crois que la laveuse ici appartient à l’époque communiste. A perdu des heures avec la bureaucratie bulgare à m’aider à finaliser toute la paperasse en tant qu’étudiante étrangère. M’a fourni un téléphone cellulaire gratuitement. S’occupe de m’installer WIFI et le câble chez moi. Il est d’une gentillesse incroyable. Sans lui, je serais encore en train de me chercher un logement et de perdre mon temps avec les bureaucrates. Déjà que la langue est une barrière immense dans ce genre de situation. Je lui ai proposé de déménager avec moi puisque j’habite dans cet immense appartement. J’espère qu’il va accepter. Sa compagnie me ferait du bien.

Image

Image

One Comment

Add yours →

  1. Hola Carol vengo de leer todo lo que as pasado en este nuevo pais que bueno que as encontrado gente buena en tu camino `pero siempre tene cuidado se que ese muchacho es bueno con tigo ;pero ojo al cristo ok .bueno te dejo y cuidate hasta luego

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :