Le retour

Après un bref épisode à l’aéroport de Paris où j’ai failli manquer le vol par simple imprudence de ma part. Je vous explique, je n’avais pas vérifié si mon vol était encore à la même heure, et ce même si j’avais acheté mon billet d’avion huit mois auparavant. Une chance que je suis diplômée en tourisme!!! Je pouvais bien m’étonner qu’il n’y eût personne au comptoir d’enregistrement. C’était bien inscrit le vol TS111 qui correspondait à mon numéro de vol, mais avec un départ à 10 h. Je ne sais pas, je croyais que c’était un autre vol plus tôt. Par ailleurs, j’ai même songé à demander d’être dans ce vol-là, mais comme il était 9 h 15, je me suis dit qu’il était trop tard. Enfin, j’ai demandé d’avoir un siège côté hublot!!! La madame devait rire dans sa barbe quand je lui ai fait ma demande à 45 min du départ. Bien sûr que le vol était presque plein et qu’il n’y avait pas de siège disponible. J’ai été chanceuse, d’avoir pu m’enregistrer avec un si petit délai. J’étais toute tranquille, je croyais que je partais à 13 h 30. Vraiment drôle comme situation, ça ne m’était jamais arrivé. La bonne nouvelle est que je n’ai pas attendu pour l’embarquement. Petit conseil de ma part : ne pas répétez l’expérience, c’est risqué.

Je suis bel et bien arrivée sur le sol enneigé québécois. Quelle joie d’être de retour dans mon pays : ce n’est pas un pays, c’est l’hiver chantait, Gilles Vigneault

http://www.youtube.com/watch?v=AimhTD5oME.

Conversation avec le douanier canadien : Où êtes-vous allé? En Bulgarie. Le but de votre voyage? Une session d’échange. Qu’est-ce que vous étudiez? Je fais une maitrise en médiation interculturelle. Ah! c’est approprié. Oui. Merci au revoir. Presque déçu de ne pas avoir eu plus de questions!

Stéphane et ma mère étaient au rendez-vous et m’attendaient. Je n’ai pas eu droit au traitement royal de Heathrow : http://www.youtube.com/watch?v=NB3NPNM4xgo. C’est toujours bien d’avoir quelqu’un qui t’attend à l’aéroport. Je me souviens encore de mon retour de l’Australie en 2001 quand une douzaine d’amis étaient venus me chercher à l’aéroport. Good old days J. Toutefois, ils m’ont organisé un party de retour. Mes vieux amis. Seulement parce qu’on se connaît depuis 21 ans, ma mère et mon frère étaient de la partie. La mère à Stéphane m’a préparé mon dessert préféré : la tarte au sucre! C’est incroyable de voir comment les enfants ont grandi depuis mon départ. On vieillit, on vieillit. La petite Zoé toujours aussi mignonne. Au souper, elle était la seule fille parmi 6 garçons. Ce qui a fait dire à son père que cela lui donnait l’impression d’être dans un épisode de Bachelerotte.

J’ai mangé ma première poutine à Poutineville. J’ai pris un bon bain dans ma salle de bain super propre gracieuseté de Marion qui a nettoyé mon appartement au complet. Merci encore. Rien que de revenir chez soi dans un appartement bien rangé. Je n’ai pas perdu de temps, le lendemain, j’avais rendez-vous avec mon directeur de stage. Je commence le 12 mars, et ce, pour six semaines. Je vais compléter un guide à l’intention du personnel du Collège de Rosemont dans le but de les former en interculturel. Avec l’aide de ma mère, je suis allée chercher mes nombreuses boites à l’entrepôt à l’Assomption. Heureusement, tout est rentré dans la voiture et on n’a eu qu’à faire un déplacement. On est allé manger des « pupusas » au restaurant salvadorien. Huit mois sans manger de nourriture salvadorienne. Que c’était bon! Par la suite, j’en ai profité que ma mère a une voiture pour aller faire mon épicerie. Ouch, 153 $ comme première épicerie, ça fait mal au portefeuille. Fini la vie abordable de Sofia où mon épicerie me coûtait 12 $ par semaine. Bienvenue à Montréal. Je suis allée chez Schwartz’s et je dois dire que même si ça été acheté par Céline Dion, l’ambiance reste la même. http://schwartzsdeli.com/. J’ai mangé des bagels tout frais sortie de Bagel Beaubien : http://www.vivreetmouriramontreal.com/Nourrir/se-nourrir-a-montreal-les-meilleurs-bagels-demontreal.html. Je pense que j’ai tout essayé depuis mon retour.

Je suis contente d’être de retour pour plusieurs raisons. En premier lieu, c’est toujours plaisant d’être chez soi. J’adore voyager, mais j’aime mon petit confort douillet. Je prends des bains chaque jour, je sais que ce n’est pas très écologique, mais bon, j’adore. Je n’avais pas réalisé comment je ne pouvais pas m’exprimer librement en Bulgarie notamment par ma difficulté langagière. En deuxième lieu, Montréal est une très belle ville où il fait bon de vivre. Oui, il y a de la corruption et les nids de poule, mais il y a une certaine fébrilité dans cette ville qui ne se retrouve pas ailleurs. Ce n’est qu’après un long séjour à l’extérieur qu’on le réalise. Selon le QS World University Ranking, Montréal est la 10e meilleure ville étudiante au monde. Je n’ai pas de peine à le croire. Par ailleurs, on dirait que tous du bac. déménage en ville. En fin de semaine, j’ai croisé plusieurs amis juste en me promenant dans mon quartier. J’aurais pu juste rester sur un coin de rue et croisé plusieurs d’entre vous.

Ce que j’aime d’ici, c’est le fait que malgré une population de près de 3.5 millions si on compte les 450, on a le sentiment d’être dans une petite ville. Je crois aussi que le fait que la majorité des gens font partit de la classe moyenne, on n’a pas cette prétention qu’on retrouve dans certains pays d’Europe. C’est une ville où la créativité est mise en valeur. Il y a plusieurs festivals, tout au long de l’année, notamment, Les Francofolies, le Festival de Jazz, le Festival d’été de Québec, le Festival Juste pour rire, Nuits d’Afrique, le Festival international des percussions de Longueuil, le Festival western de Sainte-Tite, le Festival du cochon, le Mondial de la bière, le Festival en chanson de Petite-Vallée, le Festival Fantasia, Igloo Fest, Montréal en Lumière, complètement cirque, l’International de montgolfières de Saint-Jean-sur-Richelieu, les Rendez-vous du cinéma québécois, MUTEK, Piknik Électronik, l’International des Feux Loto-Québec, le Festival mode & design de Montréal, Divers/Cité, le Festival du nouveau cinéma… Des festivals? En v’là! J’ai déjà hâte à cet été.

Je vais devoir trouver une solution pour regarder mes canadiens parce qu’ils sont en fire depuis le début de la saison. Qui aurait cru?

Je vous laisse, je vais prendre un bain chaud…

Carolo qui est bien heureuse d’être de retour au pays.

About the post

Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :