Trek à cheval – Song Kul, Kyrgyzstan

Un trek à cheval, ça semble être l’activité du pays. Plusieurs voyageurs nous en parlent. En voyage, on se fait souvent influencer par l’enthousiaste des autres voyageurs. J’ai déjà fait quelques randonnées à cheval, notamment dans les montagnes rocheuses, en Alberta ainsi qu’au Costa Rica. Si je me souviens bien, je m’étais dit que plus jamais je n’embarquerais sur un cheval. C’est fou comment, la mémoire est une faculté qui oublie. En même temps, être en Asie centrale avec ses vastes étendues et ses paysages stupéfiants ça serait dommage de ne pas faire une tentative.

On est à Kochkor, le point de rencontre pour aller voir le lac Song-Kul, le 2e plus grand lac alpin du Kyrgyzstan. La ville en soi n’a rien de spectaculaire, mais l’environnement avec les montagnes derrières est splendide. Petite anecdote, on décide de chercher la statue de Lenine qui se trouve à quelques kilomètres plus loin. Je pose la question en russe et plusieurs personnes semblent trouver étrange qu’on veuille voir la statue. Après avoir marché et finalement trouvé, on a bien réalisé que la statue ne valait pas le détour surtout qu’elle était presque cachée.

Donc, tant qu’à se déplacer, aussi bien y aller en randonnée à cheval. On part en voiture en direction de l’endroit où l’on prendra nos chevaux. Il pleut et il fait froid, mais on part. Deux Slovènes rencontrées auparavant à Karakol nous accompagnent (celle en rouge et mauve sur la photo).

IMG_0005

Deux heures plus tard, on est toutes mouillées et on a froid. Dans ma tête, je me demande bien ce qui m’a prise d’accepter cette excursion. Puis, les Slovènes qui sont pourtant bien mieux habillées que nous décident de faire marche arrière et de retourner en ville. L’une d’elles me dit : on n’a pas de plaisir. Je réponds du tac au tac : moi non plus, je n’ai aucun plaisir en ce moment. À la différence que dans ma tête, je n’ai jamais contemplé l’idée de retourner de bord. On avance dans la vie, on ne recule pas.

On a donc continué notre chemin. Une heure plus tard, le guide nous fait signe qu’on va faire une pause pour le dîner. Il pleut toujours et le sol est mouillé, ça nous donne pas trop envie de faire un piquenique sous ces conditions. De peine et de misère, je descends du cheval (après trois heures), les jambes écartées. Je dois aller faire pipi, le guide me demande si je veux du papier de toilette. Je lui réponds : à ce moment-ci, le papier de toilette est le moindre de mes soucis. Complètement trempée et avec de la difficulté à marcher, je me demande comment je vais faire pour m’accroupir. Pour sa part, Valérie choisit un endroit derrière une roche, elle se croit à l’abri des regards, et de toute façon, on est au milieu de nulle part. À 3,000 mètres d’altitude dans la vallée. Bien sûr, la loi Murphy frappe. À ce même moment, trois autres personnes en randonnée à cheval arrivent et Valérie essaie de se protéger des regards. Je lui dis : ferme tes yeux, personne ne te verra!!!

On reprend la route, le paysage est magnifique même avec le temps gris. Puis, le soleil fait son apparition quelque temps après. Ce qui nous rend heureux, particulièrement parce qu’on parvient à sécher nos vêtements. On ne se le cachera pas, se promener à cheval, c’est plus agréable avec le soleil. Tout d’un coup, on commence à monter les vallées. Le guide avait attaché les trois chevaux, car il a clairement vu qu’on était débutante. Plus tard, lorsqu’il a fallu traverser une rivière et avec le courant, je ne croyais pas qu’on arriverait de l’autre côté, mais heureusement les chevaux ont tenu bon. Le guide au début se retournait tout le temps quand je criais Eeehh… Ishhh. Puis, il a compris que c’était ma façon de calmer ma peur. J’étais un peu/beaucoup stressée. Comme je l’avais mentionné au début, je n’ai pas eu l’occasion d’embarquer sur un cheval souvent à Montréal. Cinq heures plus tard, on arrive au campement. Notre yourte nous attend. On change nos vêtements, mais surtout on profite de la vue.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :