Oulan-Oude

Nous voici à Oulan-Oude, en Bouriatie, où la population locale a les traits asiatiques.

IMG_2204

J’avais choisi de louer un appartement sur Airbnb afin que ma mère et moi puissions avoir un peu d’intimité. J’avais pris soin de vérifier qu’il soit à proximité de la station de train. On se met en marche, heureusement pour l’application mobile Maps.me qui nous confirme qu’on se dirige au bon endroit. Il fait chaud en Sibérie, étonnamment plus qu’à Moscou où il faisait à peine 13oC. On trouve la rue assez rapidement, mais pas l’appartement. On tourne en rond ou en carré, on revient toujours au même endroit. On commence à suer et être fatiguée de transporter nos sacs à dos et la valise dans le cas de ma mère. Je finis par la laisser s’asseoir dans une ruelle et je continue les recherches sans bagages, c’est déjà plus facile. Je demande à quelques passants dans mon russe approximatif, personne ne connait l’endroit. Un monsieur s’arrête dans son VUS noir de luxe (je crois que c’était une Lexus), je lui pose la question, il me pointe l’édifice d’en face, je lui explique que ce n’est pas la bonne adresse. Je vais cogner à quelques appartements, personne ne répond. Il revient et comprends que je n’ai pas encore trouvé. Il me fait signe d’entrer. J’embarque dans le VUS. Un coup la porte fermée, je réalise que je suis maintenant dans la voiture avec deux inconnus à bord. Ma mère ne le sait même pas vu que je l’avais laissé dans une ruelle. De son côté, les passants la regardent bizarrement puisqu’elle est assise sur des roches avec nos bagages. Il me dit que son ami et lui viennent de l’Azerbaïdjan et parle un anglais de base. On fait le tour du bloc et l’on revient au point de départ sans avoir trouvé le fameux appartement. Je les remercie et je suis contente qu’il ne m’ait pas kidnappé. En fait, je ne me suis jamais sentie en danger, seulement de braves hommes voulant aider son prochain. Je retourne voir ma mère et je l’avise que je vais aller vers l’hôtel qui sûrement aura Internet afin de pouvoir envoyer un message à notre hôte. Je finis par la contacter, elle vient me chercher. Ils ne parlent pas anglais. Une chance que Google translate existe. De son côté, la police qui lui pose des questions, elle n’y comprend rien, mais le mari l’a retrouvée. Finalement, nous étions devant le logement, on ne nous avait simplement pas donné ni la bonne adresse ni le numéro d’appartement et il en avait environ 80, on n’aurait jamais trouvé. Heureusement que je l’avais choisi pour sa proximité à la gare, ce qui devait prendre seulement 5 minutes de marche a été plus d’une heure et demie à tourner en rond. Parfois, c’est juste plus facile de chercher une auberge de jeunesse.

Nos hôtes sont allés à l’épicerie et nous ont acheté du pain, biscuits et eau ! Ce n’était pas nécessaire, mais très apprécié. L’appartement était beau et propre et nous avions chacun notre chambre avec une vue du centre-ville. J’en ai profité pour faire une brassée de lavage sauf que c’était écrit en russe, j’ai du envoyer un message à un ami pour qu’il me fasse la traduction.

DSC01480

 

Le soir venu, nous avons aperçu la statue de la tête de Lénine qui est la plus grande au monde. Assez impressionnant comme monument !

Rien d’exceptionnel dans cette ville, toutefois, il y a à proximité un temple bouddhiste qui vaut le détour.

Et cela nous a permis de prendre pour relaxer. Nous avions acheté un billet d’autobus pour nous rendre en Mongolie. Les aventures continuent, dernière journée en Russie demain.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :