L’amour aux temps des fêtes…

 « On la connaît tous … 
 
Cette solitude qui nous mine parfois. 
Qui sabote notre sommeil ou pourrit nos petits matins. 
 
C’est la tristesse du premier jour d’école.
C’est lorsqu’il embrasse une fille plus belle dans la cour du lycée.
C’est Orly ou la gare de l’Est à la fin d’un amour.
C’est l’enfant qu’on ne fera jamais ensemble.
 
C’est quelque fois moi.
C’est quelques fois vous.
 
Mais il suffit parfois d’une rencontre… » Que serais-je sans toi? Guillaume Musso
 

Je ne sais pas si c’est le temps des fêtes ou le fait que j’ai recommencé à avoir des rendez-vous amoureux, mais l’amour est dans l’air ces temps-ci. Ce matin, je me suis réveillée et je rêvais à un de mes anciens chums. Un beau rêve. Je vous épargne les détails. Quoi? On les veut les détails, me dites-vous. Je sais que vous êtes curieux. En fait, ce dont je me souviens c’est qu’il avait besoin d’affection et que je le serrais fort dans mes bras. Un moment de tendresse. Le téléphone a sonné et je me suis réveillée. Mais de quel ex, parles-tu? Un petit indice, il est Français. Je vous imagine sauter à la barricade. Non, non, je n’ai pas de ses nouvelles depuis des lustres. Toutefois, il est dans mes pensées. Il y a quelques jours, j’ai fait un lapsus et j’ai dit son prénom. Cette nuit, j’ai rêvé à lui. Bizarre. Ça me laisse songeuse. Qu’est-ce que ça signifie tout ça? Qui sait?

Autrement, je ne vous ai jamais raconté la dernière fois que j’ai vu mon ex-Bulgare. Une belle histoire d’amour qui n’a duré que trois mois. Il est venu me reconduire à l’aéroport. Mon vol partait le matin pour la Grèce. On est resté ensemble plusieurs minutes, je l’ai accompagné dehors pour fumer sa cigarette. On essayait d’étirer les minutes, d’être le plus longtemps ensemble avant d’être séparé par la barrière de sécurité. À l’instar de l’aéroport de Montréal, à Sofia, on peut voir les amis une fois qu’on a passé l’enregistrement. J’ai pris l’escalier roulant pour me rendre au deuxième étage, ça montait lentement, je me suis retournée une dernière fois et je l’ai vu qui me regardait avec peine. C’était un au revoir déchirant. J’étais l’actrice de mon propre film. J’avais tellement envie de pleurer. Jamais quelqu’un ne m’avait regardée avec autant d’amour. Est-ce qu’il voyait l’amour dans mes yeux aussi? Je ne lui ai jamais demandé. Pendant des jours, j’ai déambulé, les rues d’Athènes, la peine dans l’âme. J’en ai pleuré un coup. C’est une des raisons qui expliquent que je n’ai vu l’Acropole que la veille de mon départ pour l’Espagne, pourtant, j’avais passé huit jours dans cette belle ville. Je me suis forcée à sortir et rencontrer des gens, malgré tout.

La dernière fois que j’ai vu mon ex-Français, j’étais en état de choc. Disons que la rupture avait été brutale et surtout inattendue. J’étais en Normandie, seule au monde. Un raccompagnement en voiture jusqu’à Rennes où je devais prendre l’autobus en direction du Portugal. Un silence, des reproches et un malaise flagrant. Le pire 45 minutes de ma vie. À notre arrivée à la gare, j’ai pris ma dignité, mon sac à dos et je lui ai dit un bref au revoir sans même le regarder. Je n’allais pas m’éterniser et flancher devant lui. J’avais vingt-quatre heures d’autobus pour pleurer en douce. Le pauvre Portugais à mes côtés devait se demander ce qui se passait. Deux histoires d’amour, deux fins totalement différentes. Nostalgie quand tu nous tiens.

Et maintenant? Rien de neuf de ce côté-là …

Joyeux Noël Blanc et Bonne Année 2014! Je vous souhaite l’amour dans vos vies que ce soit d’un conjoint, de la famille ou d’amis.

De votre amie québécoise/salvadorienne

One Comment

Add yours →

  1. Ah oui, l’amour et les ruptures, et de nouveaux les commencements… que c’est beau même quand c’est laid.

    Besos, Carol Bon temps des fêtes!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :